Qui sont les hôtes de l'Ermitage?


Il s'agit de Marie-Aurore Provost et de Michel Rainville qui forment un couple. Tous deux possèdent une formation universitaire.
À l'aube de leurs soixante-dix ans, les responsables de l'ermitage veulent situer leur agir-essentiel dans un esprit de service et de don à autrui.
L
'ermitage de Warden, dans le cadre de leur mission de vie, leur permet d'offrir à leurs frères humains cet accueil et cette écoute aujourd'hui si désespérément recherchés.

 





Michel Rainville diplômé universitaire en sexologie et en psycho-pédagogie et andragogie, possède une scolarité de doctorat.  Il a oeuvré de nombreuses années dans diverses universités québécoises à titre de chargé de cours et de pigiste. Il s'occupe de l'ermitage de Warden avec sa conjointe, Marie Aurore Provost, depuis sa fondation en 1997.

Bien qu'elle soit elle-même diplômée universitaire en Travail Social, la passion et le domaine d'intérêts de Marie-Aurore Provost concerne tout ce qui a rapport avec la nature, la terre, les jardins, la cueillette des petits fruits et des champignons, les plantes médicinales... et bien sûr, la cuisine où elle apprête en résultats culinaires et médicinaux le fruit de ses récoltes et découvertes dans ses jardins et la forêt.

 



Depuis l'an 2000, date à laquelle ils ont commencé à recevoir des clients, Michel et Marie-Aurore ont travaillé "vaille que vaille" à mettre sur pied l'Ermitage de Warden à la force de leurs bras et de leur volonté. Mais ne les plaignons pas trop! Ils y ont trouvé joie et bonheur dans leur bois à mettre ce très beau projet de leur retraite qui donne sens à leur vie.


 

Retour à la page Bienvenue

 

 

Bref résumé de notre philosophie en deux ou trois mots ...

 

 

«Et notre vie, à l'abri des lieux fréquentés, trouve des langues dans les arbres, des livres dans les ruisseaux, des sermons dans les pierres et le bien en chaque chose.»

(William Shakespeare)

«Dormir au son de la pluie qui tombe sur la tôle de sa cabane. Et le riche qui faisait le tour du monde, d'un palace à l'autre, avoua ne pas connaître cela.»

(Flélix Leclerc)

 

«Avant l'illumination, l'homme coupe son bois, rentre son bois et fait son feu. Après l'illumination, le sage coupe son bois, rentre son bois et fait son feu.»

(Inconnu)

 

«En résumé, d'inspiration humaniste existentielle, la clef maîtresse de la philosophie de l'ermitage de Warden pourrait s'énoncer comme suit: un lieu de croissance personnelle priivilégiant la liberté, l'autonomie et la simplicité volontaire dans un climat non sectaire d'accueil et d'ouverture.» Extrait du Guide d'initiation à l'ermitage de Warden

 

 

 

Pour d'autres documents audio-visuels concernant l'ermitage

 

Entrevue de Michel et Marie-Aurore réalisée par Carl Desbiens pour la télé communautaire de Waterloo; durée: 28 min.

 

Diaporama réalisé par Francine Marceau

VIDÉO: sur Viméo; durée 2.42 min.

 

Magnifiques photos de Marc Lajoie

 

 

 


INSPIRATION BIBLIOGRAPHIQUE

À titre indicatif, donc de manière non exhausive, nous présentons quelques références bibliographiques qui ont présidé à la mise en place et à la philosophie de l'Ermitage de Warden. Ces références ont pour but de signaler le ton et la couleur de la philosophie et des valeurs de notre ermitage. Philosophie qu'on peut résumer en disant qu'elle est dite: humaniste-existentielle (pour plus de détails consultez: Guide d'initiation à l'ermitage disponible ici en format PDF)

1- D'abord une précision de fond: 

À l'instar de Comte Sponville, (Introduction à une spiritualité sans Dieu) nous affirmerons que nos valeurs et notre morale ont pour origine et toile de fond la civilisation judéo-chrétienne. Nous ne nions pas nos origines et la tradition dans laquelle nous avons été élevés. On a beau s'intéresser à l'Orient, à l'hindouisme ou au bouddhisme, notre tradition culturelle nous imprègne et nous marque. Qu'on en soit conscient ou non! Nous sommes d'Occident, de pensée gréco-latine et judéo-catholique. Bien que nous ayons adopté consciemment des valeurs dites humanistes-existentielles, nous avons été élevés dans le christianisme; cette tradition est nôtre et fait partie de notre identité. Nous assumons cette part de nous-mêmes. Concernant la religion, nous n'en gardons ni arrière goût ni amertume. Au contraire, nous devons beaucoup à cette religion et à cette Église, en l'occurence la catholique-romaine. Une part essentielle de ce que nous sommes s'y trouve. Certes, nous ne partageons pas toutes les valeurs religieuses de la catholicité, peut s'en faut, mais les valeurs évangéliques, dans leur ensemble, nous apparaissent tout à fait recevables, voire pratiquables, pour les humanistes que nous sommes.

2- Des références inspirantes:

Walden ou la vie dans les bois
de David Thoreau; éd.Gallimard (NB ouvrage difficile à lire tant en anglais qu'en traduction en raison du style littéraire du XIX ième siècle mais éclairant et original à ce point que le Mahatma Gandhi lui a emprunté sa théorie de la désobéissance civile)

Le voyage intérieur de Placide Gaboury;  éd. de Mortagne (Intéressant ouvrage de vulgarisation à la spiritualité en général. Tout l'oeuvre de Gaboury nous inspire à un plus haut point. http://www.centreplacidegaboury.com

Le très bas de Christian Bobin; éd. Folio (pour sa manière simple et poétique de parler de façon inspirante de la vie de St-François d'Assise qui est elle-même une exigente invitation à vivre la simplicité volontaire)

L'esprit de l'athéisme. Introduction à une spiritualité sans Dieu
d'André Comte-Sponville; éd. Albin Michel. (Ne pas avoir la foi ne signifie pas ne pas avoir de morale ou d'éthique ou de valeurs. On peut même croire aux valeurs évangéliques (ex. le sermon des Béatitudes) sans pour autant adhérer aux divers dogmes de la catholicité romaine)

Psychologie de l'expérience intérieure de Jn-Luc Hétu; éd. du Méridien (essai basé sur des témoignages, des statistiques et des explications de la psychologie humaniste pour rendre compte des phénomènes psycho-spirituels)

La voie initiatique, le sens caché des choses de la vie de Jacques Languirand; éd. René Ferron (introduction à la pensée ésotérique selon 3 degrés d'évolution)

L' homme qui devint Dieu de Gérald Messadié; éd. Livre de poche (Une relecture très fouillée et très documentée du personnage historique de Jésus; en particulier le deuxième tome portant sur LES SOURCES de son livre. Ébranlant, choquant ou mystifiant à lire selon le point de vue de nos croyances)

Zen la méditation pour les NULS de Stéphane Bodian (Le meilleur livre de vulgarisation que nous connaissions pour s'introduire et s'initier à la méditation; nous adhérons et pratiquons nous-mêmes la méditation selon cette vision de la méditation où l'auteur présente une vue d'ensemble générale de la pratique méditative; nous ne saurions recommander meilleur livre d'introduction)

Jésus, biographie de Christiane Rancé (2009); éd. Folio (Une nouvelle histoire du personnage de Jésus présentée à la lumière des évangiles canoniques et apocryphes. Présentation circonstanciée et dynamique du contexte de Jésus de Nazareth. Instructif et agréable à lire)

3- Des références pragmatiques pour la mise en oeuvre de notre projet:

La simplicité volontaire
de Serge Mongeau; éd.Écosociété (les ouvrages de la maison Écosociété présentent une panoplie de trucs et de techniques pratiques que nous tentons de mettre en application à l'ermitage)

Couper du bois, porter de l'eau. Comment donner une dimension spirituellle à sa vie de tous les jours
de Fields, Taylor et autres; éd. du Jour (ouvrage général pratique, facile à lire)